Search & Find
Revue Archimède
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Séminaire de recherche "Représentation des Islams"

Séminaire doctoral de recherche (cycle de conférences  ouvert à tous (étudiants, chercheurs, enseignants, etc.) )
« Représentations des islams : regards et vécus panchroniques »
2019-2022

Séminaire conjoint UMR7044 (Archimède, équipe TEO - opération 5 Territoire, pouvoir, religions) et UMR7363 (SAGE, axe 4 Politiques sociales, dynamiques familiales et professionnelles)

organisé par Salomé Deboos (MCF Ethnologie / SAGE) et Anne-Sylvie Boisliveau (MCF Histoire / Archimède)
un vendredi par mois 13h-15h – 7 séminaires/an de septembre à juin sur trois ans (2019-2022) – MISHA (Campus Esplanade à l'Université de Strasbourg).

Année 2 (2010-2021) : Regards sur les dogmes de l’islam 

Prochaines dates (salle Table Ronde, Misha, sauf indication contraire) : 

- 25 septembre 2020, 13h-15h : Mme Johanna Pink, spécialiste de l'islam indonésien, université de Freiburg  "The commodification of Islam: Markets of Qur’an translation"
CE SEMINAIRE EST ANNULE ET REPORTE

- 9 octobre 2020, 13h-15h : M. Francesco Chiabotti, MCF Inalco,  spécialiste du soufisme, "La relation hadith/soufisme dans la période médiévale

- (mardi) 13 octobre 2020 10h-12h (salle des conférences) : M. Michel Boivin, EHESS-CNRS, anthropologue, "L’islam et la transmission des savoirs : Anthropologie historique des musiciens entre l’Inde et le Pakistan"

- 16 octobre 2020, 13h-15h : Mme Delphine Ortis, Anthropologue, EHESS – CEIAS, "Un autre regard sur l'islam pakistanais : le culte du saint soufi Lāl Shahbāz Qalandar et sa danse dhamāl"

- 23 octobre 2020, 13h-15h : Mme Sepideh Parsapajouh CNRS, CéSor/EHESS

- 6 novembre 2020, 13h-15h : Mme Aminah Mohamed Arif 

- 4 décembre 2020, 13h-15h : M. Housame Bentabet

- 12 février 2021, 13h-15h : Mme Constance Arminjon, EPHE

- autres dates à venir

Année 3 (2021-2022) : Construction de l’imaginaire / islam et production littéraire et psychologie (Passé):

Année 1 (2019-2020) : Les vécus de l’islam

8 novembre 2019 : Mme Kinda Chaib

14 février 2020 : M. Jean-Charles Coulon

11 février 2020 : Mme Alix Philippon 

13 mars : M. D Gazagnadou

3 avril reporté

7 mai reporté

29 mai 2020 reporté

Argumentaire

Le premier cycle de trois années de ce séminaire mensuel a vocation à aborder la pluralité des manifestations de l’islam – donc, « les islams » - dans la richesse de ses représentations, des vécus, rites et dogmes, et de ce fait, entend œuvrer à l’ouverture de regards croisés de chercheurs et d’étudiants sur la diversité de ces expériences et expressions.

Ce séminaire s’attache à prendre en compte la réalité de la diversité des islams tant sur le plan géographique que culturel ou temporel, au long de l’histoire. L’islam, suite à l’évènement fondateur de l’énonciation du texte coranique, présenté comme révélation transmise par le prophète Mahomet, se développe, après l’hésitation des premiers débats doctrinaux, des troubles politiques liés aux hétérodoxies et la lente canonisation du texte, à travers l’élargissement des corpus de traditions en vue de l’imitation du Prophète, de théorisations des dogmes, de traité juridiques codifiant les pratiques, et d’œuvres exprimant la mystique naissante, principalement à partir du 3e siècle de l’hégire / 9e siècle. Parallèlement, au gré des conquêtes et des conversions, la pluralité des idées et pratiques de l’islam se double d’une pluralité géographique : moins d’un siècle après la mort de son fondateur, l’Etat musulman s’étend des Pyrénées et du Maroc à la Transoxiane et à l’Indus, en passant par l’Arménie et la basse vallée du Nil - et même jusqu’à Canton en Chine, par le commerce maritime, dès le 9e s. – se superposant à des cultures multiples et riches. Les éléments fondateurs de l’islam, qu’il s’agisse du texte coranique et de ses lectures, ou de la figure de Mahomet et des pratiques rituelles liées, se sont ainsi diffusés à travers les continents et ont été adaptés aux vécus locaux. La réception de ces paroles, visions du monde, et pratiques, a mené à différentes façons de concevoir et de vivre l’islam en fonction des us et coutumes locales, du Proche-Orient à la Chine, de l’Afrique à l’Inde, de l’Europe à l’Indonésie. Cette diversité géographique et culturelle s’est superposée à la diversification des interprétations selon les courants de pensée des savants qui traduisent et interprètent les textes fondateurs dans leur culture de réception, en fonction de tendances particulières – évoquons par exemple la distance, dans une même culture locale, entre réception mystique (soufisme) et réception rigoriste (de tradition juridique hanbalite). 

Nous nous attacherons à envisager de manière plus précise les représentations et les vécus de ces islams. En effet, les différents courants de l’islam sont non seulement inégalement répartis dans le monde, puisque certaines confréries sont directement en lieu avec le construit culturel local, mais il est également à noter que d’après l’enquête réalisée par le Pew Research Center de Washington en 2010 et actualisée en 2018, 62% de la population mondiale se déclarant musulmane est en Asie, 20% au Moyen Orient et Maghreb et 15% en Afrique Subsaharienne. Si l’Europe, avec ses 2.5% de la population mondiale s’affirmant musulman est plus concernée que les Etats Unis (seulement 0.5% de cette même population mondiale), pour autant, la diversité vécue et rencontrée n’en est pas moins grande sur ces territoires.  Aussi, chercher à développer la connaissance sur le fait religieux de l’islam – comme sur tout courant religieux – ne peut se faire que dans un regard croisé disciplinaire, qui sera ici principalement la posture des sciences historiques et celle des sciences sociales. La convergence des ces deux méthodologies, anthropologique et historique, a pour visée la préemption de la réalité des vécus et des concepts exprimés dans la langue vernaculaire des croyants. Cela implique également une approche interdisciplinaire, afin de mieux saisir, dans une perspective diachronique les changements et justification de ces changements tels qu’ils sont narrés par les autochtones, et ce afin d’en saisir la complexité amenant à cette pluralité recensée par les institutions étatiques ou de sondage. Evoquant une pluralité de courants, le séminaire offrira un espace pour se mettre à l’écoute des perceptions et des vécus des croyants, ainsi que des dogmes formulés ou transmis par eux. Ainsi, ces témoignages recueillis par les chercheurs, au travers d’entretiens, d’études de textes, d’analyses linguistiques, de transformations politiques, étatiques et juridiques, donneront lieu, dans le cadre de ce séminaire, à une meilleure acception de ce qu’est cette unité musulmane, la Umma, dans cette diversité et cette complexité de vécus de ces adeptes.

Enfin, ce séminaire de recherche a ambition le partage du fruit d’une réflexion entre chercheurs d’horizons (mondes indiens et mondes arabes notamment) et de disciplines différentes (anthropologie/sociologie, histoire/islamologie/philologie). Le cadre, volontairement souple de ce séminaire au sein duquel peuvent s’insérer une pluralité d’approches disciplinaires incluant sciences sociales, humaines, historiques, philologiques, politiques, sera l’occasion pour notre communauté de chercheurs d’adopter une posture critique constructive dans une perspective comparatiste. "


Poursuivre l'exploration des programmes de l'équipe TEO :

AXE 1 : Archéologie contextuelle
AXE 2 : Histoire économique, sociale et culturelle

Ou retour à la présentation générale de TEO

Flux RSS

juil. 2 2021

Retrouvez toutes les annonces sur Facebook et Twitter et les numéros sur le site internet de l’UMR...

juil. 1 2021

Chères et chers collègues, Nous sommes particulièrement heureux de vous annoncer, au nom du comité...

juin 22 2021

L'UMR 7044 a le plaisir de vous informer que le documentaire "A la recherche de la musique de...

juin 17 2021

Journée d'études JEUNES CHERCHEURS APPEL À COMMUNICATION"In-betweenness: à la recherche des...

mai 11 2021

11/05/2021 Une étude lancée sur 18 sites à travers l’Europe a permis de comprendre un peu plus la...

mai 11 2021

Le XVe colloque de l'association AGER se déroulera à Saverne les 28, 29, 30 septembre et 1er...

mai 7 2021

L'université de Strasbourg propose des aides à la valorisation et à la diffusion des productions...

mai 6 2021

C'est avec plaisir que le laboratoire Archimède UMR 7044 annonce la parution du Bulletin...

Flux RSS

Du 21 septembre 2021 au 22 septembre 2021
De 08h00 à 18h00
campus CNRS Meudon-Bellevue et MSH Mondes de Nanterre

Le consortium MASA organisera une rencontre nationale réunissant la communauté archéologique...

Le 3 décembre 2021
De 08h00 à 19h00
Strasbourg, MISHA, salle de la Table ronde

Journée d'études JEUNES CHERCHEURS "In-betweenness: à la recherche des intermédiaires" Après plus...