Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Collegium Beatus Rhenanus (CBR)

Beatus Rhenanus

Créé en 1997, le Collegium Beatus Rhenanus (CBR) est une structure inter-universitaire de recherche et de formation consacrée aux Sciences de l'Antiquité telles qu’elles sont représentées dans les universités de Bâle, de Fribourg-en-Brisgau, de Mulhouse et de Strasbourg. Depuis 2009, le CBR se charge de la publication d’une collection spécifique appelée, elle aussi, « Collegium Beatus Rhenanus ».

Cette collection, qui est à la fois allemande, française et suisse, a pour vocation de diffuser des productions scientifiques issues de programmes de recherche conduits par le Collegium Beatus Rhenanus ou des travaux individuels d’antiquisants des quatre universités partenaires du CBR ainsi que d’autres travaux ayant un intérêt scientifique transfrontalier.

Maison éditrice : Verlag Franz Steiner, Stuttgart.

Éditeurs scientifiques : Marianne Coudry, Jean-Michel David, Gérard Freyburger, Marie-Laure Freyburger-Galland, Hans-Joachim Gehrke, Michel Humm, Anne Jacquemin, Jean-Yves Marc, Doris Meyer, John Scheid, Thomas Späth, Jürgen von Ungern-Sternberg, Eckhard Wirbelauer.

Coordination éditoriale : Doris Meyer, Eckhard Wirbelauer.

Normes éditoriales : fichier à télécharger ici.

VOLUMES PARUS

couverture

Lennart Gilhaus (Hrsg.), Stephanie Kirsch (Hrsg.), Isabelle Mossong (Hrsg.), Franziska Reich (Hrsg.), Sebastian Wirz (Hrsg.)

Elite und Krise in antiken Gesellschaften / Élites et crises dans les sociétés antiques
Collegium Beatus Rhenanus, Volume 5

ISBN 978-3-515-11310-6  Prix 42 euros

[Commander]

Résumé

Was ist eine Krise? Ist jede Veränderung gleich als Krise zu werten oder macht erst die Wertung der Akteure aus der Veränderung eine Krise? Auf jeden Fall sind in solchen Situationen Führung und Orientierung gefragt. Krisen bieten den bestehenden Eliten Chancen zur Bewährung, stellen aber auch eine Gefahr für sie dar. Die Beiträge in diesem Band vereint ihr Fokus auf das Handeln der Eliten und sie gehen deren unterschiedlichen Strategien, Wahrnehmungen und Deutungen im Kontext von Krisen nach. Dabei reichen die Fallstudien von der griechischen Archaik bis in die römische Spätantike.

Qu'est-ce qu'une crise? Est-ce que tout changement rime forcément avec crise? Ou est-ce l'appréciation du phénomène qui fait du changement une crise? Ce sont justement ces situations qui demandent direction et orientation. Les crises offrent à l'élite en place la possibilité d'une mise à l'épreuve, mais constituent en même temps un danger pour celle-ci. Les contributions réunies dans cet ouvrage se focalisent sur l'agir des élites et interrogent les diverses stratégies, perceptions et interprétations dans un contexte de crise. Les études de cas s'étendent de la période de la Grèce archaïque jusqu'à l'Antiquité tardive romaine.


Couverture du livre de S. Froehlich.





S. Fröhlich, Handlungsmotive bei Herodot, 2013 (Collegium Beatus Rhenanus 4).

ISBN 978-3-515-10411-1   Prix 44 €

Inhalt/Sommaire


Résumé

Pourquoi Xerxès prit-il la fatale décision d’entrer en guerre? Pour Hérodote, il faut se représenter les motifs qui guident les actions des hommes. Utilisant un procédé qui sera repris par Thucydide, Hérodote emploie un inventaire nuancé de mobiles et développe des schémas d’explication qui lui servent à élucider les décisions prises par les acteurs historiques. Le présent volume propose ainsi une analyse des motifs invoqués par Hérodote et de leur adaptation narrative, en les replaçant dans leurs contextes historiques, ce qui permet d’éclairer sa méthode de travail.

Wie kam Xerxes zu seiner fatalen Kriegsentscheidung? Die Frage nach den Handlungsmotiven ist für Herodot grundlegend. Er greift auf ein differenziertes Inventar von Beweggründen zurück und entwickelt feste Erklärungsmuster, um die Entscheidungen seiner Akteure nachvollziehbar zu machen; ein Vorgehen, an das Thukydides in seinem Werk anknüpft. Susanne Froehlich analysiert die von Herodot benutzten Motive sowie ihre erzählerische Umsetzung und bezieht dabei die historischen Kontexte mit ein, um die Arbeitsweise des Geschichtsschreibers näher zu beleuchten.


Couverture du livre de D. Meyer



D. Meyer (éd.), Philostorge et l’historiographie de l’Antiquité tardive / Philostorg im Kontext der spätantiken Geschichtsschreibung, 2011 (Collegium Beatus Rhenanus 3).

ISBN 978-3-515-09696-6   Prix 60 €

Sommaire/Inhalt

Introduction

Einleitung (Hier finden Sie die Introduction auf Deutsch, nicht im Buch!)

Résumé

L'Ekklesiastikè historia de l'historien hétérodoxe Philostorge (vers 430 ap. J.-C.) nous offre des aperçus précieux sur l'histoire ecclésiastique et profane du IVe siècle à partir de Constantin, mais aussi sur le monde scientifique et intellectuel de l'Antiquité tardive. Notamment, l'interprétation de l'histoire et de ses protagonistes se distingue de manière significative de celle qu'en donnent les historiens de l'Église canoniques tels que Socrate, Sozomène et Théodoret. Le présent volume rassemble les contributions du premier colloque scientifique consacré à Philostorge. Il s'attache, outre la reconstruction de l'œuvre largement perdue mais dont Photius a rédigé une Epitomè détaillée au IXe siècle, à l'analyse des traditions et des sources où cet auteur a pu puiser ses informations parfois uniques.

Die Ekklesiastike historia des heterodoxen Historikers Philostorg (um 430 n. Chr.) bietet wertvolle Einblicke in die Kirchen- und Profangeschichte des 4. Jahrhunderts seit Konstantin, aber auch in die Welt der spätantiken Wissenschaft und Bildung. Die Deutung der Geschichte sowie ihrer Protagonisten unterscheidet sich signifikant von derjenigen der kanonischen Kirchenhistoriker Sokrates, Sozomenos oder Theodoret. Dieser Band, der die Beiträge des ersten wissenschaftlichen Kolloquiums zu Philostorg versammelt, widmet sich neben der Rekonstruktion des unvollständig erhaltenen Werks, von dem Photios im 9. Jahrhundert eine umfangreiche Epitome anfertigte, vor allem der Analyse der Traditionen und Quellen, aus denen Philostorg seine bisweilen einzigartigen Informationen schöpfte.

Compte-rendus/Rezensionen


Couverture du livre de M. Steinhart




M. Steinhart, Bilder der virtus. Tafelsilber der Kaiserzeit und die großen Vorbilder Roms: Die Lanx von Stráze, 2009 (Collegium Beatus Rhenanus 2).

ISBN 978-3-515-09631-7    Prix 32 €

Inhalt/Sommaire

 

Résumé

Le plat d’argent d’époque romaine qui fait l’objet de cette étude fut découvert en 1939 en Slovaquie. Son riche décor figuratif, qui rassemble divers épisodes bien connus de l’histoire romaine antique (depuis la création de la république en passant par l’histoire de Brutus, celle de Verginia, ou celle des batailles du Regillus et du Veseris), est ici soumis à une double mise en perspective, qui aboutit à une interprétation tout à fait novatrice de cet objet. L’auteur parvient à montrer que ces diverses scènes ont pour but d’inciter à reproduire les actes d’héroïsme qu’elles illustrent, et que le choix des images correspond aux préoccupations propres au stoïcisme romain. Ces scènes sont également étudiées en tenant compte de la signification et de l’usage spécifiques que l’on faisait des objets en argent dans la civilisation romaine.

Im Jahre 1939 wurde in der Slowakei eine römische Silberplatte mit reicher figürlicher Verzierung gefunden, die Matthias Steinhart hier neu deutet. Anhand literarischer Parallelen zeigt der Autor, dass es sich um Darstellungen berühmter Ereignisse aus der Frühzeit Roms handelt: Brutus, Lucretia, die Schlachten am See Regillus und an der Veseris sowie Verginia. Damit sind Episoden der römischen Geschichte versammelt, die als vorbildhafte Exempla zum richtigen Handeln auffordern sollten. Die Wahl der Bilder entspricht zudem zentralen Vorstellungen der römischen Stoa. Die Darstellungen werden aber auch vor dem Hintergrund der besonderen Funktion und Bedeutung von Silbergefäßen und -geräten in der römischen Kultur diskutiert.

Compte-rendus/Rezensionen

  • Raymund Gottschalk, Bonner Jahrbücher 209,2009, 415-418
  • François Baratte, Revue archéologique, 2011/1 n° 51, p. 129-131. DOI : 10.3917/arch.111.0085

Couverture du livre de M. Coudry & M. Humm



M. Coudry et M. Humm (éd.), Praeda. Butin de guerre et société dans la Rome républicaine / Kriegsbeute und Gesellschaft im republikanischen Rom, 2009 (Collegium Beatus Rhenanus 1).

ISBN 978-3-515-09382-8    Prix 54 €

 

Sommaire/Inhalt

 

Résumé

Pas de victoire militaire sans mainmise sur les biens des vaincus, pas de triomphe sans exhibition spectaculaire des prises de guerre : on sait quelle place occupe le butin fait par les armées dans les réalités économiques, politiques et culturelles de la Rome conquérante de la République. De ce phénomène historique si caractéristique, les études réunies dans ce volume cherchent à approfondir des aspects jusqu’à présent peu explorés : comment les Romains ont-ils construit des pratiques originales d’appropriation? quels bénéficiaires légitimes ont-ils défini pour ces biens ? quels usages innovants en ont fait les généraux vainqueurs ? quel impact politique et culturel a eu le butin d’art ?

Kein militärischer Sieg ohne Beschlagnahme der Güter der Besiegten, kein Triumph ohne spektakuläre Zurschaustellung der Einnahmen: Die wirtschaftliche, politische und kulturelle Bedeutung der Kriegsbeute während der römischen Expansion ist hinreichend bekannt. Die in diesem Band versammelten Beiträge wollen einige weniger erforschte Aspekte dieses so charakteristischen historischen Phänomens vertiefen: Inwiefern haben die Römer eigene Formen der Beuteaneignung entwickelt? Wer waren für sie die rechtmäßigen Nutznießer? Welche innovativen Verwendungen haben sich die siegreichen Feldherren einfallen lassen? Worin bestand die politische und kulturelle Wirkung der Beutekunst?

Compte-rendus/Rezensionen

Revue Archimède

Flux RSS

sept. 7 2018

L'application Vertébrés est un atlas d'ostéologie numérique créé en partenariat avec Archimède et...

juin 27 2018

Cliquer sur l’image pour voir le sommaire du numéro

juin 25 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de l’École d’été internationale intitulée L’édition...

juin 6 2018

  NOUVEAUTÉ Bulletin analytique d’histoire romaine  n° 26/2017 Coordonné par Carole Février,...

avril 30 2018

pour vous inscrire

avril 16 2018

Fouilles de Briga Agglomération gallo-romaine Site archéologique du Bois-l'Abbé en forêt d'Eu (76)...

mars 16 2018

Parution de l'ouvrage La République romaine et son empire. De 509 à 31 av. J.-C. Michel...

mars 12 2018

"Identification de la pharmacopée minérale médiévale arabe, extraction de fractions actives...

Flux RSS

Le 18 octobre 2018
De 16h30 à 16h30
Strasbourg, Librairie Kléber

Table ronde "De la Grèce antique à l'Europe d'aujourd'hui : patrimoine et enjeux...

Le 23 octobre 2018
De 18h30 à 21h00
Strasbourg, ERAGE

Conférence "Klèrôtèrion : le tirage au sort de l'antiquité grecque à nos jours : une pratique...

Le 24 octobre 2018
De 17h30 à 19h30
Strasbourg

Visite du musée Adolf Michaelis par Jean-Yves Marc Mercredi 24 octobre, 17 h 30

Le 26 octobre 2018
De 18h00 à 20h00
Strasbourg, église St Pierre le Jeune

Conférence "L’art byzantin à Chypre, un patrimoine culturel européen en péril" (avec projections)...

Le 27 octobre 2018
De 11h31 à 12h30
Strasbourg, Librairie Kléber

Conférence "La redécouverte de la Grèce par les humanistes rhénans" (Laurent Pernot et James...

Le 22 novembre 2018
De 17h00 à 19h00
Strasbourg, MISHA, salle Antarctique

La prochaine rencontre aura lieu le jeudi 22 novembre de 17h à 19h en salle Antarctique à la...

Le 29 novembre 2018
De 08h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA

Table ronde le jeudi 29 novembre 2018''Aristocratie'', ''élites'', ''noblesse'' ?Débats et...

Le 29 novembre 2018
De 14h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA, salle des Conférences

UMR 7077 Archimède – programme transversalAristocraties et interculturalité(responsables : Stephan...