Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Dimitri Mathiot

Archéologue territorial (Conseil Général de la Moselle)

Centre archéologique départemental
57200 Bliesbruck

Dimitri.mathiot(at)cg57.fr

http://archeo57.academia.edu/DimitriMathiot

Domaines de recherche

Organisation du territoire et des différents types d’habitats au cours de l’âge du fer dans le nord et l’est de la Gaule (France du Nord et de l’Est, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne de l’Ouest). Comparaisons diachroniques et synchronique des différents modes d’occupations des sols, liées à des organisations sociétales différentes (échanges, production, relations sociales…)

Pratiques funéraires au Bronze final, organisation des nécropoles.

Architecture protohistorique, et dynamiques culturelles

Gestes rituels domestiques, notamment liés aux dynamiques d’implantation, d’occupation et d’abandon de l’habitat

Programmes de recherche au sein de l'UMR 7044

Publications (choix)

2006 Mathiot et al.  : D. Mathiot, S. Toron, E. Wyremblewski, avec la collaboration de C. Durin et D. Lemire, coordination A. Masse, « La métallurgie du fer à la protohistoire récente dans la région Nord-Pas-de-Calais », Revue du Nord-Archéologie de la Picardie et du Nord de la France 368, 2006, p. 151-161

2011: D. Mathiot, « Person, family and community. The social structures of the Iron Age societies seen through the organisation of their housing in North-western Europe », dans T. Moore et X.-L. Armada (dir.), Crossing the divide. The first millennium BC in Western Europe, Durham, November 2007, Oxford, 2011, p. 358-374

2012a: D. Mathiot, avec la collaboration de A. Pélissier et V. Rassart, « Le cimetière Bronze final IIb-IIIa de Dolving (Moselle, Lorraine), entre sépultures banales et sépultures privilégiées », Bulletin de l’Association pour la Promotion des recherches sur l’Âge du Bronze 10, 2012, p. 7-10

2012b: D. Mathiot, « La structuration spatiale de l’économie à l’âge du Fer en Gaule du Nord : une organisation originale au cœur des campagnes », dans G. Sanidas et A. Esposito (dir.), « Quartiers artisanaux en Grèce ancienne. Une perspective méditerranéenne., Villeneuve d’Ascq, 2012, p. 387-405, (Collection Archaiologia)

2012c : D. Mathiot, « Les habitats ruraux des cinq derniers siècles avant notre ère entre le cours de la Somme et le delta Meuse-Rhin : formes et organisations », Revue du Nord-Archéologie de la Picardie et du Nord de la France 94, 2012, p. 7-26

2013 : D. Mathiot, « Les campagnes au second âge du fer chez les Nerviens : un état de la question », Hommages à Germaine Leman, Revue du Nord-Archéologie de la Picardie et du Nord de la France, 2013

Pourquoi avez-vous choisi Strasbourg ?

Lors de mes études et de la préparation de ma thèse de doctorat, j’étais statutairement associé au laboratoire de Lille 3, l’UMR 8164 Halma-Ipel. J’y avait p^réparé une thèse sur des problématiques liées au nord de la Gaule. En arrivant en Moselle comme archéologue territorial en 2008, j’ai continué à être associé à ce laboratoire en raison de la poursuite de mes recherches doctorales, abouties en 2010.

Toutefois, ma nouvelle vie scientifique liée à mes activités de terrain sur le territoire mosellan m’amènent désormais à travailler sur des problématiques qui s‘intègrent de façon logique aux axes de recherche développées au sein de l’UMR 7044, et notamment dans le programme AMER. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité demander mon intégration à Archimède dès 2011, afin de contribuer aux programmes qui y sont développés.

Quelques mots sur vos domaines de recherche et vos principales découvertes

Mes domaines de recherche portent essentiellement sur les habitats de l’âge du fer dans le nord et l’est de la Gaule. En raison de mes activités de terrain, je travaille également sur des problématiques liées au monde funéraire au Bronze final et à exploiter l’ensemble des thématiques que les données de fouille me demandent d’exploiter. Je me concentre ici à détailler ma thématique de prédilection.

Les habitats de l’âge du Fer dans le nord et l’est de la Gaule

Cette thématique de recherche s’est amorcée lors de mes travaux universitaires, avec comme point d’orgue ma thèse de doctorat portant sur « Les occupations rurales entre le cours de la Somme et le delta Meuse-Rhin ». À travers cette thèse de doctorat, je cherchais à démontrer que derrière des aspects morphologiques de l’habitat rural variés, l’organisation des campagnes dans le nord de la Gaule suivait sensiblement les mêmes dynamiques. Au cours des huit siècles que représente l’âge du fer, cette région présente un caractère essentiellement rural, même pour des fonctions que d’autres types de sociétés concentrent dans des trames urbaines, comme la production artisanale, les échanges… La place de ces habitats dans les campagnes et l’évolution des dynamiques d’occupation du sol accompagnent également ces remarques.

Ces différences morphologiques ne peuvent être gommées, surtout qu’elles conditionnent leurs modes d’organisation interne. Ainsi, les habitats à « maison-étables » s’organisent autour d’une longue maison où vivent sous un même toit mais dans des espaces distincts à la fois les hommes et le bétail. D’un autre côté, les occupations encloses sont organisées en fonction de cette limite qui conditionne la répartition des activités. Ces différences sont apparues comme étant essentiellement d’origine culturelle, héritées pour certaines de l’âge du bronze, dans une tradition qui connaîtra des évolutions locales.

L’étude de ces habitats m’a également conduit à travailler sur les gestes quotidiens qui se traduisent par l’étude du mobilier. Parmi ceux-ci, les gestes rituels liés à la vie et à l’abandon de ces occupations ont pris une part non négligeable de mes travaux. Ainsi, il a pu être mis en évidence que, lors de la transmission de l’habitat, des gestes particuliers liés à des phénomènes sociaux étaient pratiqués. Abandons ou reconstructions ritualisées des habitats accompagnées de dépôts, re-creusement symboliques de fossés…

Mon arrivée en Moselle m’a conduit à élargir ces thèmes de recherches en fonction de la spécificité des données locales, différentes, parfois radicalement, de ce qui peut être observé dans les contrées plus septentrionales. Avec, toutefois, des gestes communs, notamment dans la thématique des rites domestiques.

Revue Archimède

Flux RSS

sept. 7 2018

L'application Vertébrés est un atlas d'ostéologie numérique créé en partenariat avec Archimède et...

juin 27 2018

Cliquer sur l’image pour voir le sommaire du numéro

juin 25 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de l’École d’été internationale intitulée L’édition...

juin 6 2018

  NOUVEAUTÉ Bulletin analytique d’histoire romaine  n° 26/2017 Coordonné par Carole Février,...

avril 30 2018

pour vous inscrire

avril 16 2018

Fouilles de Briga Agglomération gallo-romaine Site archéologique du Bois-l'Abbé en forêt d'Eu (76)...

mars 16 2018

Parution de l'ouvrage La République romaine et son empire. De 509 à 31 av. J.-C. Michel...

mars 12 2018

"Identification de la pharmacopée minérale médiévale arabe, extraction de fractions actives...

Flux RSS

Le 27 septembre 2018
De 15h00 à 17h00
Mulhouse, UHA, Salle des Colloques

Pilar Gonzalez-Conde PuenteProfesseur à l’Université d’Alicante présentera la...

Du 1 octobre 2018 au 2 octobre 2018
De 13h15 à 19h00
Strasbourg, MISHA, Salle des Conférences

Chère collègue, cher collègue,   Nous tenons à vous rappeler la tenue du séminaire MISHA les...

Le 29 novembre 2018
De 08h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA

Table ronde le jeudi 29 novembre 2018''Aristocratie'', ''élites'', ''noblesse'' ?Débats et...

Le 29 novembre 2018
De 14h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA, salle des Conférences

UMR 7077 Archimède – programme transversalAristocraties et interculturalité(responsables : Stephan...