Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède 6. 2019. Dossier 2. Dés coptes ? Dés indiens ?

Dés coptes ? Dés indiens ?

Auteur

Thierry DEPAULIS, Paris, historien indépendant, thierry.depaulis@gmail.com

Télécharger le texte complet  - Download the full text


RÉSUMÉS : français english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique


Résumé

 

Plusieurs collections publiques européennes et américaines possèdent dans leurs départements d’antiquités gréco-romaines, égyptiennes, orientales et parfois même islamiques des objets parallélépipédiques en os ou en ivoire, marqués d’ocelles sur les quatre faces longues et généralement tenus pour des dés à quatre faces. Les faces présentent les points 1-6/2-5. Or l’emploi de tels dés est bien attesté en Inde, y compris aujourd’hui. Les dés "gréco-romains" (parfois dénommés, abusivement, tali) ressemblent étonnamment à leurs homologues indiens modernes : ils ont la même disposition des points, ce qui est troublant car celle-ci n’est pas une évidence. Pourtant l’Inde antique connaissait aussi un dé rectangulaire mais avec une ponctuation différente, 1-2/3-4.

Cette contribution cherchera à éclaircir l’énigme de l’origine et de la diffusion de ces dés méditerranéens. Ceux-ci pourraient être de production copte, comme le corpus réuni le montre. Leur chronologie paraît se situer entre les derniers siècles avant l’ère chrétienne et les premiers temps de l’Islam en Égypte. Deux types sont distingués : l’un simple et fonctionnel a sûrement servi à jouer (mais à quoi ?), l’autre, surchargé d’ocelles en grappes, paraît avoir été destiné à des pratiques magiques. Côté Inde, on note un changement net dans la ponctuation des dés parallélépipédiques vers l’an mille : d’un schéma antique 1-2/3-4, on passe à la disposition "moderne", 1-6/2-5. Celle-ci serait-elle venue d’Égypte ? Et pourquoi ce changement ? Quelques hypothèses sont proposées ici.

Mots-clés : Coptes, dés, Égypte, Inde.


Abstract

Coptic Dice? Indian Dice?

Several European and American public collections store in their departments of Graeco-Roman, Egyptian, Oriental and sometimes also Islamic antiquities, bone or ivory parallelepipeds, inscribed with dots on their four long sides; they are generally held for four-sided dice. The arrangement of dots always follows a 1-6/2-5 pattern. Such dice are popular in India too, still today. The so-called Graeco-Roman dice (sometimes misleadingly called tali) look very much like their modern Indian counterparts: they have the same arrangement of dots, which is puzzling, because this arrangement is anything but obvious. However, in ancient times, India had another rectangular die, of the same shape, but with different numbers, 1-2/3-4. This contribution seeks to explain the enigma of the origin and diffusion of these Mediterranean dice. These dice could well be Coptic, as the corpus presented here shows. They range chronologically between the last centuries BCE and the early Islamic period in Egypt. Two types can be distinguished: one, simple and functional, was certainly used for play (but for which games?), the other, overloaded with clusters of dots, seems to be associated with some magical rituals. In India, a clear change in the arrangement of dots of these parallelepipedic dice can be observed around 1000 AD: the ancient 1-2/3-4 pattern disappears, while dice with the “modern” 1-6/2-5 arrangement are introduced. Could this new pattern come from Egypt? And why this change? We offer here a few hypotheses.

Keywords: Copts, dice, Egypt, India.


Citer cet article

T. DEPAULIS, « Dés coptes ? Dés indiens ? », Archimède. Archéologie et histoire ancienne [En ligne] 6, 2019, p. 100-112. Mis en ligne le 22/07/2019.

URL: https://archimede.unistra.fr/fileadmin/upload/DUN/archimede/Revue_Archimede_RAHA/Numero_6/DosJ03_DEPAULIS.pdf

Droits d'auteur

Tous droits réservés

Revue Archimède

Flux RSS

janv. 24 2020

Parution d’un nouveau volume de la collection Études d'archéologie et d'histoire anciennepubliée...

janv. 23 2020

JOURNÉES D’ÉTUDES JEUNES CHERCHEURS APPEL À COMMUNICATION «Pratiques funéraires et...

déc. 5 2019

 Parution du numéro 44 de la revue Ktèma (2019) cliquez sur l'image pour l'agrandir Les personnes...

déc. 2 2019

L'équipe d'archéologues strasbourgeois dirigée par le Professeur Frédéric Colin vient de découvrir,...

nov. 21 2019

projet porté par Benoît Laudenbach (UMR 7044)et Delphine Viellard (Carra EA 3094)vernissage le...

oct. 3 2019

NIEDERBRONN-LES-BAINS Découverte d'objets datant de la Préhistoire.   Interview de Jean Detrey,...

sept. 26 2019

Chronological Bayesian Modeling of Human and Environmental Dynamics in the Bahariya Area (Egyptian...

sept. 16 2019

  Séance d’automne Élites aristocratiques et « crise » (vendredi 25 octobre, 14h – 17h, MISHA,...

Flux RSS

Du 12 mai 2020 au 13 mai 2020
De 08h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA, salle des conférences

Matthieu Michler (UMR7044), Pierre Le Roux (UMR7363) et Florent Jodry (UMR7044) organisent une...

Le 16 septembre 2020
De 09h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA, salle des conférences

La journée du laboratoire initialement prévue le mercredi 18 mars, à la MISHA, salle des...