Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède 2. 2015. Dossier. Les archives dites "manuscrites...

Les archives dites « manuscrites » des membres de l’École française d’Athènes : l’exemple des « Strasbourgeois » (1846-1960)

Auteur

Anne ROHFRITSCH, Responsable du service des archives, École française d’Athènes. anne.rohfritsch(at)efa.gr

Télécharger le texte complet (Taille réduite) - Download the full text (Reduced size)
Télécharger le texte complet (HD) - Download the full text (HD)


RÉSUMÉS : français - english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique


Résumé

L’École française d’Athènes (EFA) possède un riche patrimoine archivistique (carnets de fouilles, documents graphiques et photographiques, etc.) reflétant aussi bien les activités de terrain et d’études que les évolutions institutionnelles et administratives de l’établissement depuis sa création (1846). À travers l’exemple des archives dites « manuscrites » d’anciens membres scientifiques de l’EFA ayant fait tout ou partie de leur carrière à l’Université de Strasbourg, cette présentation aborde les problèmes d’identification, de collecte et de valorisation des archives publiques de l’archéologie : éclatement des fonds, dichotomie entre archives administratives et scientifiques, « privatisation » des archives.

Mots-clés : École française d’Athènes, fouilles, archéologie, archives, archives administratives, archives scientifiques, archives publiques, collecte d’archives.

Abstract

The French School at Athens has a rich archival heritage (excavation notebooks, drawings, photographs, etc.) reflecting fieldworks and studies as well as institutional and administrative changes in the school since its creation (1846). Through the example of the so-called "manuscript" archives of some of the EFA’s former scientific members who have pursued all or part of their careers at the University of Strasbourg, this text deals with the problems of identifying, collecting and promoting the public records in archaeology: fonds splitting, dichotomy between administrative and scientific records, archives "privatization".

Keywords : French School at Athens, excavations, archeology, archives, administrative records, scientific records, public records, accrual.

Citer cet article

A. ROHFRITSCH, « Les archives dites "manuscrites des membres de l'École française d'Athènes : l'exemple des" Strasbourgeois" (1846-1960) », Archimède [En ligne] 2, 2015, p. 59-65. Mis en ligne le 24/11/2015. URL :

Droits d'auteur

Tous droits réservés

 


Revue Archimède

Flux RSS

avril 11 2019

Séance de printemps Modèles et transferts culturels (mercredi 22 mai, 14h – 17h, MISHA, salle...

avril 11 2019

Séance de printemps  (vendredi 10 mai, 14h – 17h, MISHA, salle de la Table ronde) -      Étienne...

avril 8 2019

  L’USIAS a le plaisir d’annoncer la sélection de 15 fellows, qui travailleront sur les    ...

mars 12 2019

La MSH-Sud et les équipes de recherche LERASS-Ceric (EA-827) et RUDII (UMR 5218 CNRS-INP) lancent...

mars 7 2019

Site archéologique du Bois-l'Abbé en forêt d'Eu (76) du 09 juin au 30 août 2019                ...

mars 5 2019

La disparition brutale de Catherine Duvette nous affecte tous douloureusement car partout où elle a...

févr. 28 2019

  La ville de Strasbourg s’est construite à partir du camp d’Argentorate.L’archéologue Gertrud...

févr. 27 2019

REGARDS SUR BYZANCE PEINTURES DES EGLISES RUPESTRES DE CAPPADOCE Photographies de Jean-Marie...