Search & Find
Revue Archimède
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède 4. 2017. Dossier 1. Isocrate et l'ennemi commun des Grecs...

Isocrate et l'ennemi commun des Grecs : désignation et représentation des peuples d'Asie dans le corpus isocratique

Auteur

Pascale GIOVANNELLI-JOUANNA, Maître de conférences en langue et littérature grecques, Université Jean Moulin-Lyon 3, UMR 5189 HiSoMA, pascale.jouanna@univ-lyon3.fr

Télécharger le texte complet (HD) - Download the full text (HD)

DOI : https://doi.org/10.47245/archimede.0004.ds1.06


RÉSUMÉS : français - english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique


Résumé 

La pensée politique d’Isocrate, portée par ses discours, est largement tournée vers l’Asie, l’empire du Roi et les peuples qui lui sont soumis. Cette préoccupation s’inscrit notamment dans les suites de la Paix d’Antalcidas conclue en 386 av. J.-C., dont le contenu, scandaleux aux yeux de l’Athénien, a accru la mainmise perse sur le continent asiatique. L’axe essentiel qui va alors commander le programme politique défendu par Isocrate pendant une trentaine d’années, depuis le Panégyrique (380) jusqu’au Philippe (346) et au Panathénaïque (342-339), est la construction d’un panhellénisme prônant la paix et l’union entre les Grecs, étroitement subordonné à une expédition commune contre l’ennemi héréditaire perse.

Comment le corpus isocratique désigne-t-il lexicalement les populations asiatiques ? De quelle vision de l’Asie et du caractère de ses habitants ces dénominations témoignent-elles ?

Après avoir mis en évidence le caractère schématique et stéréotypé des modes de désignation et de représentation des peuples d’Asie dans l’œuvre d’Isocrate, l’étude montre que cette représentation ne doit pas être jugée per se comme simpliste et réductrice. Elle est en réalité à interpréter comme le support privilégié à la fois du projet politique défendu par l’Athénien et de la forme choisie par lui, à savoir une rhétorique à la croisée des genres épidictique et symbouleutique.

Mots-clés : Antalcidas, Asie, Asiatiques, barbares, genre épidictique, genre symbouleutique, Grecs, Isocrate, lexique, panégyrique, panhellénisme, Philippe, rhétorique.

Abstract 

Isocrates’ political thought, carried by his speeches, is largely turned towards Asia, the King's empire and the peoples who are subjects to him. This concern is part of the aftermath of the Peace of Antalcidas concluded in 386 BC., whose content, scandalous in the eyes of the Athenian, has increased the Persian seizure on the Asian continent. The essential axis which will then command the political program defended by the Athenian for some thirty years, from Panegyricus (380) to Philippus (346) and Panathenaicus (342-339), is the elaboration of a panhellenism advocating peace and unity between the Greeks, closely subordinated to a common expedition against the Persian hereditary enemy.

How does the isocratic corpus refer lexically to the Asian populations? What vision of Asia and the character of its inhabitants do these denominations reveal?

Having shown the schematic and stereotyped nature of the modes of designation and representation of the Asian peoples in Isocrates’works, the study shows that this representation should not be judged per se as simplistic and reductive. It is in fact to be interpreted as the privileged support for both the political project he defended and the form chosen by him, namely a rhetoric at the crossroads of the epidictic and deliberative genres.

Keywords : Antalcidas, Asia, Asians, barbarians, deliberative genre, Greeks, epidictic genre, Isocrates, lexicon, panegyricus, panhellenism, Philippus, rhetoric.

Citer cet article

P. GIOVANNELLI-JOUANNA, « Isocrate et l'ennemi commun des Grecs : désignation et représentation des peuples d'Asie dans le corpus isocratique », Archimède. Archéologie et histoire ancienne [En ligne] 4, 2017, p. 45-53. Mis en ligne le 06/06/2017.
URL : http://archimede.unistra.fr/revue-archimede/archimede-4-2017/archimede-4-2017-dossier-1-isocrate-et-lennemi-commun-des-grecs/

DOI : https://doi.org/10.47245/archimede.0004.ds1.06

Droits d'auteur

Tous droits réservés



Flux RSS

déc. 14 2022

Le numéro 9 de la revue Archimède. Archéologie et histoire ancienne vient de paraître !  Cliquez...

déc. 13 2022

Parution du numéro 47 de la revue Ktèma (2022). Il contient un dossier d’articles intitulé...

déc. 8 2022

Rencontre en partenariat avec l’ITI ISAAR, autour de la publication de l’ouvrage "Histoire des...

déc. 8 2022

"Une autre histoire est possible. Éléments pour une histoire mixte des sociétés grecque et...

déc. 6 2022

De la cacophonie à la musique. La perception du son dans les sociétés antiques Sibylle Emerit...

nov. 22 2022

"Gaia et Déméter, icônes écoféministes ? Un retour critique sur les mythes et les rituels...

sept. 22 2022

VIe rencontre internationale du programme "La classe dirigeante de la mort de Sylla à la mort de...

Flux RSS

Le 8 février 2023
De 17h30 à 19h00

Conférence de Corentin Voisin Doctorant en Sciences de l'Antiquité (UMR ArcHiMèdE) Dernières...

Le 9 février 2023
À 18h30
Auditorium du Musée d'art moderne de la Ville de Strasbourg

  "Une nécropole du 2e siècle empreinte de romanité à l'entrée de Koenigshoffen" Jeudi 9 février...

Du 4 juillet 2023 au 6 juillet 2023
De 09h00 à 17h00

Programme de l'école d'été 2023 organisée par le GIRPAM (Groupe International de Recherche sur la...