Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède 4. 2017. Dossier 2. Les prytanées d’Athènes.

Les prytanées d’Athènes

Auteur

Patrick MARCHETTI, Professeur émérite (histoire), Université de Namur / Université de Louvain-La-Neuve, patrick.marchetti(at)unamur.be

Télécharger le texte complet (Taille réduite) - Download the full text (Reduced size)
Télécharger le texte complet (HD) - Download the full text (HD)


RÉSUMÉS : français - english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique


Résumé

La découverte, à Athènes, d’une inscription en l’honneur d’une prêtresse d’Aglaure a amené les spécialistes à déplacer l’Aglaurion sur le flanc est de l’Acropole, mais aussi à imaginer que se trouvait là une « seconde » agora, plus ancienne, articulée à un prytanée archaïque, l’une et l’autre maintenues en service jusqu’à l’époque augustéenne, quand furent vénérées trois hestiai. Si l’antique prytanée visité par Pausanias doit effectivement être localisé à l’est, du côté de la place d’Agia Aikatérini, celui-ci n’est pas nécessairement en lien avec une agora. Il peut être daté d’une époque où Athènes a opéré son premier synécisme, en l’attribuant à Thésée comme l’indique Thucydide, ce qui conduit à penser qu’il n’y a pas eu un prytanée à Athènes, mais au moins trois : le plus ancien devait se trouver sur l’Acropole, quand Athènes n’était encore qu’une bourgade ; le second est celui que nous pouvons localiser à l’est ; le troisième (le prytanikon) a été installé sur l’agora du Céramique, au plus tôt sous Clisthène, à l’emplacement du seul édifice important d’époque archaïque établi dans cette zone, quand celle-ci était encore le quartier des potiers (le « Céramique »), cet édifice que C. Ampolo avait jadis identifié comme le plus ancien prytanée d’Athènes. Le rapprochement établi entre le prytanée d’Athènes et la Regia de Rome doit, par conséquent, être repris sur de nouvelles bases.

Mots clés : Aglaure, agora, Athènes, Auguste, Hestia, Pausanias, propylées, Prytanée, Thésée, synécisme. 

Abstract

The discovery, East of the Acropolis, of an inscription honoring a priestess of Aglaurus, has led scholars to locate the Aglaurion to the East side of the Acropolis, near the Agia Aikaterini Square, and to assume the existence on this spot of a second, archaic, agora, connected to an old prytaneion, both of which remained in service until Augustan times, when three Hestiai were worshipped.

An ancient prytaneion – the one seen by Pausanias – is indeed to be located there, but without any link to an agora. It may be dated to the time when Athens established its first synoecism, attributed to Theseus. A close reading of Thucydides leads us to the conclusion that there was more than one prytaneion in Athens: the first was in the Acropolis when Athens was no more than a village, the second to the East of the Acropolis, the third (the prytanikon) was constructed in the Ceramicus under Clisthenes on top of the more ancient building F which dated from a time when the Ceramicus was still a potters’ quarter. Although we have to reject Ampolo’s opinion that this building was the forerunner of the classical prytaneion, his comparison between Athens and Rome still deserves closer examination.

Keywords: Aglaurion, agora, Athens, Augustus, Hestia, Pausanias, propylaia, prytaneion, Theseus, synoecism.

Citer cet article

P. MARCHETTI, « Les prytanées d’Athènes », Archimède [En ligne] 4, 2017, mis en ligne le 06/06/2017. URL: http://archimede.unistra.fr/revue-archimede/archimede-4-2017/archimede-4-2017-dossier-2-les-prytanees-dathenes/

Droits d'auteur

Tous droits réservés


Revue Archimède

Flux RSS

avril 30 2018

pour vous inscrire

avril 16 2018

Fouilles de Briga Agglomération gallo-romaine Site archéologique du Bois-l'Abbé en forêt d'Eu (76)...

mars 16 2018

Parution de l'ouvrage La République romaine et son empire. De 509 à 31 av. J.-C. Michel...

mars 12 2018

"Identification de la pharmacopée minérale médiévale arabe, extraction de fractions actives...

févr. 19 2018

Parution d’un nouveau volume de la collection Études d'archéologie et d'histoire ancienne publiée...

févr. 9 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution d’un nouvel ouvrage : LA GASTRONOMIE ARABE...

déc. 13 2017

Le 10 décembre 2017, un appel aux musées et aux particuliers a été lancé par trois chercheuses,...

déc. 5 2017

Ce dispositif de soutien de l’université de Strasbourg vise à accompagner les chercheurs engagés...

Flux RSS

Le 29 novembre 2018
De 08h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA

Table ronde le jeudi 29 novembre 2018''Aristocratie'', ''élites'', ''noblesse'' ?Débats et...

Le 29 novembre 2018
De 14h00 à 18h00
Strasbourg, MISHA, salle de la Table Ronde

UMR 7077 Archimède – programme transversalAristocraties et interculturalité(responsables : Stephan...