Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède 4. 2017. Varia. Prestota S̀erfia S̀erfer Martier...

Prestota S̀erfia S̀erfer Martier, la déesse immobile (étude ombrienne, IIIe-IIe siècles av. J.-C.)

Auteur

Jean-Claude LACAM, Maître de conférences en histoire ancienne, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 8210 Anhima, jean-claude.lacam(at)univ-paris1.fr

Télécharger le texte complet (Taille réduite) - Download the full text (Reduced size)
Télécharger le texte complet (HD) - Download the full text (HD)


RÉSUMÉS : français - english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique 


Résumé

Au sein du foisonnant panthéon de Gubbio, existe une bien étrange divinité, Prestota S̀̀erfia S̀̀erfer Martier qui occupe une place privilégiée dans la cérémonie de protection du peuple en armes. Son théonyme fait d’elle une divinité fonctionnelle, parente des Lares Praestites romains ou de l’italique Anterstataí dont elle partage le rôle de sentinelle à l’égard de la cité. Elle est, au sein de la triade à laquelle elle appartient, celle qui se dresse en rempart contre l’adversité. Dotée d’une évidente orientation chthonienne, elle se situe en réalité au point de rencontre de la surface terrestre et du sous-sol, garantissant que les forces infernales y resteront encloses. Elle se tient aussi à la jonction des espaces civiques et non-civiques, assurant la clôture du cercle que l’officiant dessine lors de sa circumambulation autour du peuple en armes. Cette divinité prouve à quel point la religion eugubine ne cesse de tendre vers la réconciliation des contraires.

Mots clés : divinité, rite de protection, armée, monde chthonien, sentinelle, frontières, circumambulation.

Abstract

Within the rich pantheon of Gubbio, is a very strange deity, Prestota S̀̀erfia S̀̀erfer Martier, who occupies a special place in the ceremony for the protection of the armed people. Her theonym makes her a functional deity, related to the Roman Lares Praestites or Italic Anterstataí : she shares with them the role of a sentinel towards the city. Within the triad she belongs to, she is the one who stands up as a wall against adversity. With her obvious chthonian colour, she is actually situated at the meeting point of the earth surface and underworld, ensuring that infernal forces will remain enclosed. She also stands at the junction of civic and non-civic spaces, making sure the closing of the circle that is drawn during the circumambulation. This deity proves to what extent the religion of Gubbio aims at the reconciliation of opposites. 

Key words : deity, rite of protection, army, chthonian world, sentinel, boundaries, circumambulation.

Citer cet article

J.-Cl. LACAM, « Prestota S̀erfia S̀erfer Martier, la déesse immobile (étude ombrienne, IIIe-IIe siècles av. J.-C.) », Archimède [En ligne] 4, 2017, p. 216-218. Mis en ligne le 06/06/2017. URL: http://archimede.unistra.fr/revue-archimede/archimede-4-2017/archimede-4-2017-varia-prestota-serfia-serfer-martier/

Droits d'auteur

Tous droits réservés


Revue Archimède

Flux RSS

avril 11 2019

Séance de printemps Modèles et transferts culturels (mercredi 22 mai, 14h – 17h, MISHA, salle...

avril 11 2019

Séance de printemps  (vendredi 10 mai, 14h – 17h, MISHA, salle de la Table ronde) -      Étienne...

avril 8 2019

  L’USIAS a le plaisir d’annoncer la sélection de 15 fellows, qui travailleront sur les    ...

mars 12 2019

La MSH-Sud et les équipes de recherche LERASS-Ceric (EA-827) et RUDII (UMR 5218 CNRS-INP) lancent...

mars 7 2019

Site archéologique du Bois-l'Abbé en forêt d'Eu (76) du 09 juin au 30 août 2019                ...

mars 5 2019

La disparition brutale de Catherine Duvette nous affecte tous douloureusement car partout où elle a...

févr. 28 2019

  La ville de Strasbourg s’est construite à partir du camp d’Argentorate.L’archéologue Gertrud...

févr. 27 2019

REGARDS SUR BYZANCE PEINTURES DES EGLISES RUPESTRES DE CAPPADOCE Photographies de Jean-Marie...