Search & Find
Revue Archimède
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède HS N°1. 2018. Lettrés et réseaux savants à la cour d’Hérode

Lettrés et réseaux savants à la cour d’Hérode

Auteur

Édith PARMENTIER, Maître de conférences habilitée à diriger des recherches en histoire grecque, Université d’Angers, UMR 8167 Orient & Méditerranée / FRE CERHIO-TEMOS, edith.parmentier@univ-angers.fr


RÉSUMÉS : français - english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique


Résumé

Les savants qu’Hérode fit venir à Jérusalem projettent l’image d’un roi lettré, dont la cour était le point de convergence de trois cultures : judaïque, hellénique et romaine. Ce pluralisme est d’abord attesté par les édifices culturels, théâtres et bibliothèques, dont Hérode dota son royaume ; il est ensuite confirmé par la prosopographie du cercle royal, qui dénote le transfert d’une partie du judaïsme alexandrin à Jérusalem. La cour de Judée était même assez brillante pour attirer des intellectuels venus de tout le monde gréco-romain, car le roi avait fait le choix de l’ouverture méditerranéenne. Cette mixité culturelle ressort notamment de la création d’un corps diplomatique au service de la monarchie hérodienne, formé d’intellectuels gréco-romains.

Mots-clés : Bibliothèques, diplomatie, Hérode, Jérusalem, judaïsme alexandrin, pluralisme culturel, prosopographie, théâtres, transferts culturels.

Abstract

Scholars brought to Jerusalem by Herod project the picture of a literate king, whose court was the focal point of Jewish, Greek and Roman cultures. This pluralism is first attested by the cultural buildings, theatres and libraries, Herod built in his kingdom. Then, a prosopographical investigation of the royal circle indicates a transfer of part of Alexandrian Judaism to Jerusalem. The court of Judea was bright enough to attract intellectuals from the whole Greco-Roman world, as the king had made the choice of Mediterranean openness. The creation of a diplomatic corps, made up of Greco-Roman intellectuals in the service of the Herodian monarchy, brings out this cultural mix.

Keywords: Libraries, Embassies, Herod, Jerusalem, Alexandrian Judaism, Multiculturalism, Prosopography, Theatres, Cultural transfers.

Citer cet article

E. PARMENTIER « Lettrés et réseaux savants à la cour d’Hérode », Archimède. Archéologie et histoire ancienne [En ligne] HS1, 2018, p. 13-25. Mis en ligne le 26/02/2019.

URL : https://archimede.unistra.fr/fileadmin/upload/DUN/archimede/Revue_Archimede_RAHA/Prochains_numeros/ArcHS01_01._Parmentier.pdf

DOI : https://doi.org/10.47245/archimede.hs01.ds1.02

Droits d'auteur

Tous droits réservés


Flux RSS

déc. 12 2022

Une autre histoire est possible. Éléments pour une histoire mixte des sociétés grecque et...

déc. 8 2022

Rencontre en partenariat avec l’ITI ISAAR, autour de la publication de l’ouvrage "Histoire des...

déc. 8 2022

"Une autre histoire est possible. Éléments pour une histoire mixte des sociétés grecque et...

déc. 6 2022

De la cacophonie à la musique. La perception du son dans les sociétés antiques Sibylle Emerit...

nov. 22 2022

"Gaia et Déméter, icônes écoféministes ? Un retour critique sur les mythes et les rituels...

sept. 22 2022

VIe rencontre internationale du programme "La classe dirigeante de la mort de Sylla à la mort de...

juil. 12 2022

Le deuxième hors-série de la revue  Archimède. Archéologie et histoire ancienne vient de paraître....