Search & Find
  • Ministère de la culture et de la Communication
  • Inrap
  • MISHA
  • UHA

Archimède 1. 2014. Actualité. Les occupations rurales au second âge du fer...


Les occupations rurales au second âge du fer entre la Somme et le delta rhénan : spécificités régionales et marqueurs culturels

Auteur

Dimitri MATHIOT, Conservation Départementale d’Archéologie de Moselle, UMR 7044 Archimède. dimitri.mathiot(at)cg57.fr

Cette synthèse est issue d’un travail de thèse réalisé à l’Université Lille 3 sous la direction de G. Leman-Delerive et J. Arce et soutenu en décembre 2010.

Télécharger le texte complet - Download the full text


RÉSUMÉS : français - english           CITER CET ARTICLE : réf. électronique


Résumé

Au second âge du Fer, le sud des actuels Pays-Bas et le nord de la Belgique sont caractérisés par la persistance du système des maisons-étables, qui est un héritage architectural datant de l’âge du Bronze et qui est commun à l’ensemble de l’Europe septentrionale. Ces édifices, dans lesquels cohabitaient hommes et bétail, présentent tout de même des évolutions chronologiques, mais aussi spatiales, mettant en évidence des groupes culturels locaux. C’est particulièrement le cas pour les régions les plus méridionales de cette même partie de l’Europe, c’est-à-dire le nord de la France ainsi que le centre et le sud de la Belgique, où l’on assista à une séparation de l’habitat des hommes et des bêtes au courant du IIIe s., par la généralisation de l’enclos. Cette métamorphose s’explique en partie par une certaine mutation de l’organisation des campagnes, elle-même s’intégrant dans un contexte culturel particulier que l’on observe dans une grande partie de la France occidentale et dans les Îles britanniques.
L’objectif principal de cet article est de mettre en évidence les différents critères qui permettent l’identification de groupes culturels, à partir de l’examen architectural des habitats situés entre la Somme et le delta Meuse-Rhin. Dans un premier temps, il sera question des maisons et des enclos du point de vue de l’architecture régionale et locale. Dans un second temps, un rappel des groupes culturels céramiques connexes (tels que le « Groupe marnien » ou l’« Hunsrück-Eifel-Kultur ») et des pratiques funéraires pertinentes sera proposé. La confrontation de ces données avec les résultats issus de l’étude des grands groupes régionaux architecturaux laisse apparaître des nuances locales. En effet, le croisement des données, d’une part, architecturales et, d’autre part, funéraires ou céramiques met en évidence des « sous-groupes culturels », qui se retrouvent à la croisée de complexes plus généraux.

Mots-clés : Second âge du Fer (La Tène), France, Belgique, Pays-Bas, maisons-étables, enclos, architecture, groupe culturel

Abstract

In Late Iron Age, the south of current Netherlands and the north of Belgium are characterized by the persistence of the byre-houses system, which is an architectural heritage dating back to the Bronze Age and which is common to all Northern Europe. These buildings, in which were cohabiting humans and cattle, reveal notwithstanding some temporal and spatial evolutions, highlighting the local cultural groups. This is especially the case for the more southern regions of that part of Europe, i.e. northern France and central and southern Belgium, where there was a separation between the men and animal housing in the course of the 3rd c. BC, through a generalization of the pens. That transformations can be partly explained by some changes in the organization of the countryside, as a part of a specific cultural context observed in much of western France and the British Isles.
The primary aim of this paper is to highlight the different criteria enabling the identification of cultural groups, on the basis of the architectural study of housing between the Somme and the Meuse-Rhine delta. First, we will deal with houses and pens from the point of view of regional and local architecture. Second, we will discuss the related ceramic/cultural groups (such as the « Marnian Group » or the « Hunsrück-Eifel-Kultur ») and relevant burial practices. The comparison of these data with results from the study of the great architectural regional groups reveals local nuances. Indeed, the cross-referencing of, on the one hand, architectural data and, on the other hand, funeral or ceramic data brings to light some « cultural sub-groups », which are finding themselves at the crossroads of more general complex.

Keywords : Late Iron Age (La Tène), France, Belgium, Netherlands, byre-houses, pens, architecture, cultural groups.

Citer cet article

D. MATHIOT, « Les occupations rurales au second âge du fer entre la Somme et le delta rhénan : spécificités régionales et marqueurs culturels », Archimède [En ligne] 1, 2014, p. 228-237. Mis en ligne le 5-11-2015. URL : http://archimede.unistra.fr/revue-archimede-2/archimede-1-2014/archimede-1-2014-actualite-les-occupations-rurales-au-second-age-du-fer/

Droits d'auteur

Tous droits réservés


Revue Archimède

Flux RSS

mars 12 2019

La MSH-Sud et les équipes de recherche LERASS-Ceric (EA-827) et RUDII (UMR 5218 CNRS-INP) lancent...

mars 7 2019

Site archéologique du Bois-l'Abbé en forêt d'Eu (76) du 09 juin au 30 août 2019                ...

mars 5 2019

La disparition brutale de Catherine Duvette nous affecte tous douloureusement car partout où elle a...

févr. 28 2019

  La ville de Strasbourg s’est construite à partir du camp d’Argentorate.L’archéologue Gertrud...

févr. 27 2019

REGARDS SUR BYZANCE PEINTURES DES EGLISES RUPESTRES DE CAPPADOCE Photographies de Jean-Marie...

janv. 29 2019

Chères collègues, chers collègues, Dans le cadre de l’opération scientifique « La classe...

janv. 24 2019

Résultat de jury Pour la dixième année, la Fondation Marc de Montalembert a décerné, en...

Flux RSS

Du 21 mars 2019 au 22 mars 2019
De 10h00 à 18h30
STRASBOURG, MISHA, Salle Océanie

IIe Journée d’étude du programmeLa classe dirigeante de la mort de Sylla à la mort de Crassus :les...